Se connecter

Veuillez saisir vos données d'identification :
Vous avez perdu votre mot de passe ?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire ici.

Entretien avec DubMaster Conte : Un citoyen du monde

Dubmaster Conte, est une figure clé de la scène musicale qui mélange diverses influences, une fusion de rythmes ambiants, électroniques et ethniques profondément enracinés dans Dub.

Introduction

Stefano, alias Dubmaster Conte, est une figure clé de la scène musicale qui mélange diverses influences, une fusion de rythmes ambiants, électroniques et ethniques profondément enracinés dans Dub.

Il m'a contacté récemment à l'occasion de la sortie de son nouvel album full-dub "Dub Protection", pour me faire part de son travail et de sa passion pour le genre. Je me suis donc dit que je pouvais les partager à mon tour !

Alimenté par les vibrations punk rock de The Clash et Mano Negra plus tard par les nuances Trip Hop de Massive Attack - et depuis toujours par son amour pour des icônes telles que King Tubby et Lee "Scratch" Perry - Le parcours de Stefano dans la musique est un hommage à ses diverses influences et à sa maîtrise autodidacte.

Dans cette interview, nous nous penchons sur son processus de création, son évolution en tant qu'artiste et sa vision du monde de la musique dub, offrant un aperçu de l'esprit d'un artiste qui continue à façonner et à être façonné par le paysage sonore dub.

Dub Master Conte portrait de rue de face

Le Dub Prévaut sur tout...

Ravi de te rencontrer, Stefano ! Je suis heureux que nous ayons réussi à le faire. Parle-nous un peu de toi : Qui es-tu ? D'où viens-tu ?

Je m'appelle Stefano (alias Dubmaster Conte). Je suis né à Milan, en Italie. Au cours de ma vie, j'ai eu l'occasion de voyager, de vivre et de travailler dans différents pays. Grâce à ces expériences et à mon attitude, je me sens citoyen du monde.

Qu'est-ce qui t'as amené à te lancer dans la production musicale ? Qui t'as a inspiré pour faire de la musique ?

J'ai commencé à jouer de la guitare basse dans un groupe de punk rock inspiré de The Clash et Mano Negra. C'est aussi là que j'ai eu mon premier contact avec le Reggae et le Dub.

Mais j'ai décidé de produire de la musique plus tard, après m'être impliqué dans la scène Trip-Hop (Massive Attack, Tricky, Smith et Mighty, etc...) et des groupes électroniques tels que The Orb. Tous ces actes ont été profondément influencés par la musique dub. Le Dub est omniprésent.

As-tu des connaissances musicales théoriques ?

Non, j'ai appris à jouer de la guitare basse tout seul, puis j'ai étudié les gammes et les notes de clavier en autodidacte, et l'expérience a fait le reste.

Parle-nous de ton parcours musical : Comment décrirais-tu la musique que tu crée habituellement ?

Honnête, inspirante et rêveuse. L'accent est mis sur le groove (mais pas seulement) et, bien sûr, sur l'influence de Dub dans toutes ses nuances les plus subtiles.

Différents apports et influences m'ont amené ici :

  • La Musique Ambient
  • Le Trip Hop (style des débuts)
  • Le Hip Hop (old school)
  • La Musique Ethnique
  • Le Vieux blues (parfois)
  • ...et de nombreux autres styles différents.

Tant que la musique reste authentique, honnête, et qu'elle est motivée par le cœur, je l'aime.
J'aime m'inspirer de tout, mais mon amour reste pour Dub et le Reggae.

Je peux dire qu'en écoutant King Tubby et Lee "Scratch" Perry ont fait la différence. Ils m'ont profondément touché dans mon âme et mon cœur. C'est quelque chose qui a eu une grande influence sur mon processus créatif et sur ma carrière.

C'était de la pure magie lorsque je les ai écoutés pour la première fois, et c'est encore le cas aujourd'hui. Ma tête et mon cœur vibraient au rythme de ces lignes de basse, de ces grooves et de ces paysages sonores, écrasant Babylone.

À propos de la destruction de Babylone, tu viens de sortir un album de Dub (Dubmaster Conte - Dub Protection), très différent de ce que tu as produit auparavant. Peux-tu nous en dire plus ?

J'ai différents projets musicaux et groupes dans lesquels j'effectue différentes tâches musicales (par exemple, jouer de la guitare basse, programmer des rythmes ou jouer avec des synthétiseurs et des échantillons).

  • Mon amour pour les ambiances et les paysages sonores, ainsi que pour l'électronique et l'ethnique, m'a amené à créer Entheogenic Sound Explorers.
  • Mon amour pour la guitare basse en direct m'a amené à jouer dans des clubs de musique. Liquid Rainbow (Trip Hop / Dub / Psychédélique)
  • Auparavant, j'ai produit des rythmes pour le Hinterland Milano Crew.

Dans tous les cas, Je mets toujours des influences et des techniques Dub dans tous mes actes. (qu'il s'agisse de jouer des lignes de basse, de mixer ou d'utiliser des effets de manière créative et musicale), mais en fin de compte, je voulais vraiment faire un album Dub par moi-même, Dub est ma grande passion du cœur, mon roots musical. Mon professeur.

Cela n'a pas été facile car je devais respecter des règles précises et ne pas trop m'éloigner des contaminations musicales et des inspirations transgenres.
C'était un très grand défi car j'écoutais tous les jours les grands maîtres du Dub et du Reggae. Je suis très heureux du résultat et je vais certainement continuer dans cette voie. Le Dub est un voyage spirituel, une chose sérieuse, une prière musicale à la Création.

Quelle est ta chanson préférée dans cet album ? Pourquoi ?

Les chansons sont comme des fils et des filles pour moi, c'est donc difficile à dire. Cela dépend surtout du moment.

Sur mon nouvel album, des morceaux comme "Moa’s Claws“, “Inner Fire" et "Dub Fire Pon Babylon"sont plus proches du style Steppa tandis que "Stimulateurs de racines"est plus orienté sur une vieille mode dub. "Guidance Dub"a reçu de très bons échos de la part des auditeurs.
Voir aussi "Dubbin Pulse" et "Trimming Buds"pour une touche électronique dubby et "Dubbing Inna Jungle"pour une ambiance tropicale.

En résumé, je t'aidonné la quasi-totalité de l'album, mais tu trouveras d'autres surprises. Jetes-y un coup d'œil !

Pour la postérité : si tu pouvais faire la 1ere partie d'un concert pour n'importe quel artiste, qui choisirais-tu ?

S'il était encore en vie : Lee "Scratch" Perry. Le Maestro, un chaman de la musique.

Techniques de productions de Dubmaster Conte

Je suis toujours intéressée par ce que les producteurs utilisent : peux-tu m'en dire plus sur ta façon de travailler ?

Je suis récemment passé au matériel physique pour le mixage, la composition et l'enregistrement d'instruments réels. J'utilise mon sequenceur principalement pour le mastering. Si je dois utiliser mes plugins logiciels, je les joue et les séquence sur mon matériel : j'utilise le PC comme module de son. J'ai découvert que l'utilisation du matériel est plus pratique et qu'elle permet de retrouver rapidement l'inspiration musicale.

Concernant la musique Dub :

  • Je préfère utiliser des instruments (réels et virtuels) et non des échantillons/boucles. Mais il n'y a pas de règle stricte à ce sujet, cela dépend de la piste.
  • J'aime aussi sampler moi-même certains élémentsLes enregistrements de mes disques (c'est-à-dire les roulements de tambour ou les parties vocales).

Si j'engeristre des samples d'une batterie acoustique, j'aime les découper, pour conserver le son old school de ces éléments, et reconstruire le groove à l'aide du séquençage. J'aime programmer moi-même les rythmes de batterie.

Je suis un vieil utilisateur du matériel Akai. Les MPC avant et maintenant aussi Akai Force. Je les utilise pour faire du séquençage avec mes synthétiseurs et mes modules de sons, je suis très excité par leurs capacités MIDI et je les trouve parfaits pour faire de l'édition de séquences. Ils sont également parfaits pour composer des parties de batterie et des rythmes, et leurs pads m'aident beaucoup à conserver une impression de direct. Ces pads peuvent vous donner une vraie sensation de jeu de batterie et d'échantillons. Akai est également l'échantillonneur de choix pour la programmation de la batterie, ainsi que pour le découpage et le séquençage de touches ou de voix (et je possède toujours mon vieux s950.

Pour des sons d'instruments réels ethniques et exotiques vient Kontact de Native Instruments. Pour plus de sons expérimentaux et de design sonore Reaktor est le synthé de choix.

J'aime Le SkankLe fait de ne pas être guitariste m'a énormément aidé et m'a évité d'avoir à utiliser des échantillons de guitare pour mes productions (qui ne sont souvent pas très modifiables).

Pour la guitare basse, j'aime la jouer moi-même (bien que je veuille bientôt essayer BassTone X). Je n'utilise pas beaucoup d'effets sur la basse et parfois elle est enregistrée en D.I. via mon interface. Si j'ai besoin d'un son plus travaillé, j'utilise un matériel Line 6 pour la basse avant l'enregistrement.

Les basses sont plutôt programmées par moi-même sur un simple synthétiseur de basse (principalement Novation ou AIR). Pour les synthés, wow... il y en a tellement ! Mon choix de matériel vient de toute façon de Novation mais j'aime beaucoup ceux de Native Instruments (Massive, FM8, Absynth...) et, bien sûr, ceux qui sont fournis avec le Matériel Akai (AIR) que je trouve exceptionnels et faciles à utiliser.

Ma table de mixage préférée est une Soundcraft. Elles disposent d'un gain, d'une dynamique et d'un égaliseur de grande qualité. J'utilise également un préampli TLAudio et un processeur de dynamique Aphex dans ma chaîne de signal.

Intéressant, je vois que nous avons des points communs ! Et les effets ? Dans la musique Dub, les effets font partie du processus artistique...

Bien sûr ! J'utilise les réverbérations Spring, les filtres, les phasers et les délais (bande, analogique et numérique) comme départs/retours pour dubber. Les filtres et les Phasers/Chorus, ainsi que les effets dynamiques, sont utilisés sur les pistes individuelles. Les égaliseurs sont également très importants pour façonner correctement le son.

Le matériel Akai est livré avec d'excellents effets (MPC et AIR). De plus, l'outil de travail audionumérique que j'ai choisi dispose de nombreux plugins de haute qualité (j'utilise toujours la dernière version de Cakewalk Sonar Platinum entièrement chargé, le dernier avant la fermeture de l'entreprise. Aujourd'hui, vous pouvez légalement trouver le logiciel gratuitement sur l'internet, mais avec moins de plugins).

Le plugin Dub Station est un très bon delai bon marché (comme beaucoup d'autresplugins Audio Damage que j'utilise). Le PSP Vintage Warmer et Native Instruments Dynamic et EQ font également partie de mes favoris et la Alborosie Dub Station est intéressante

Pour le phaser, j'utilise une réplique de la Mu-Tron et le plugin Dub SPL-4 qui me permet de modeler les instruments et de créer de l'espace dans le mixage.

En ce qui concerne les effets matériels, j'aime Roland et les delais TC Electronics et les reverbs Lexicon mais aussi des effets de pédales de guitare de la marque Boss qui sont utiles pour créer des chaînes d'effets bizarres.

Et, à propos de technique : Dubmaster Conte mixe-t-il ses pistes lui-même ?

Oui, j'adore le faire.

J'utilise des EQ et des compresseurs sur des canaux individuels pour façonner la dynamique du son. Mais je préfère ne pas en faire trop (je n'aime pas trop la compression dans le Dub). J'aime utiliser les égaliseurs sur ma table de mixage car il s'agit d'un égaliseur asymétrique qui donne au son une meilleure vie et une approche naturelle.

Ensuite, j'utilise les envois/retours pour doubler le son (sur des canaux uniques) avec différentes chaînes d'effets que je construis en fonction de l'ambiance de la piste. Je fais tout passer par le mixeur et j'enregistre le mixage final sur mon DAW, en ldubbant en live. J'aime enregistrer différentes prises.

Et l'étape du mastering ?

J'utilise une chaîne de signaux classique pour le mastering (EQ, compresseur et limiteur de mastering. Si nécessaire, un Stereo Spread avant le limiteur). Le Metering est nécessaire pour vérifier le signal final (phase, volume final, pics, etc.).

Avant le mastering, j'aime bouncer le mixage final dans ma table de mixage externe. Je peux ajouter une touche analogique à ma piste finale et parfois quelques effets spéciaux sont ajoutés à la dernière étape du mixage final (mais toujours avant le mastering) pour donner une touche un peu plus analogique et une compression douce à la piste.

J'ai utilisé différents logiciels au cours des années (parfois un mélange de différents modules logiciels), pour n'en citer que quelques-uns : T-Racks, Abbey Road de Waves, et Izotope (le dernier est utilisé principalement pour les projets de paysages sonores/ambiants)

Ce n'est donc pas la partie avec laquelle tu es le plus à l'aise ?

Non, je suis plus à l'aise avec la composition. Créer de la musique à partir de rien. Ensuite, j'aime le mixage et le doublage dans la même mesure que la composition. J'utilise la console de mixage comme un outil de création, un instrument. Et j'adore utiliser les effets Send sur les pistes individuelles. C'est le cœur de la musique Dub.

Le mastering est un processus plus scientifique que créatif. Mais au fil des ans, j'ai réussi à le maîtriser (je l'espère). Il est également possible d'apporter une contribution créative au processus de masterisation, mais au final, il faut s'en tenir à certaines règles et créer un produit qui peut être agréablement écouté sur différents systèmes sonores.

Avec toute ton expérience, peut-être as-tu des conseils à donner à nos lecteurs ?

Comme nous l'avons déjà dit :

  • Utiliser la console de mixage (matériel ou logiciel) comme outil de création.
  • Utilisez les effets (délais, réverbérations, phasers, ...) comme des instruments.
  • Jouez avec eux, en déplaçant leurs commandes pendant la musique.. Surtout s'amuser et rêver en jouant, en mixant ou en doublant.

Écoutez votre cœur pour trouver l'inspiration et oser. La musique est une création. N'oubliez pas non plus que le Dub et le Reggae sont de la musique de Jah, alors gardez une attitude spirituelle pendant la création, le mixage et le dub de la piste.

L'avenir de la musique

Sur un sujet plus global : quelle est ton opinion sur la musique grand public moderne et la production musicale ?

Les réseaux sociaux ont eu un impact sur l'industrie musicale, et pas toujours dans le bon sens. La production musicale a beaucoup évolué et a permis à de nombreuses personnes de développer et de produire leurs idées musicales sans avoir à dépenser des sommes folles. Il existe de nombreux plugins gratuits qui produisent un son de dingue !

C'est un point très positif, même s'il a donné lieu à de nombreuses et parfois trop nombreuses productions musicales.

Si tu pouvais changer quelque chose dans le secteur, que ferais-tu ?

Moins d'apparence, plus de substance (ou essence, je ne sais pas quel est le meilleur mot pour cela).

Je suis tout à fait d'accord... Beaucoup de choses ont changé depuis le début de l'Internet et des réseaux sociaux... Comment pensez-vous que cela a eu un impact sur le secteur de la musique ?

L'impact a été énorme, mais il s'agit d'une arme à double tranchant. D'un côté, il a permis de diffuser la musique, mais de l'autre, il a donné de moins en moins aux musiciens qui créent de la musique tous les jours.

L'excès de matériel peut également entraîner une baisse d'attention Mais en ce qui concerne les auditeurs de Reggae Dub, c'est un peu différent, puisqu'il s'agit principalement d'auditeurs de qualité et de vrais amoureux du genre. Le Reggae/Dub est une chose sérieuse qui peut transcender et vaincre Babylone.

Que ferais-tu aujourd'hui sans ta carrière musicale ?

Je ne sais vraiment pas. La musique fait partie de ma vie de manière très profonde.. C'est un médicament, c'est un réconfort, c'est un pur plaisir, c'est une joie, c'est un voyage, c'est une prière.
Il s'agit avant tout d'une communication à un niveau universel. C'est une communication entre des personnes de cultures et de races différentes, quelque chose d'unique dans l'expérience humaine et artistique. Quelque chose de vraiment spécial.

À mon avis, la musique réussit à toucher l'âme des gens du monde entier, et c'est un besoin de l'humanité.

Et maintenant ? Quelle est la prochaine étape pour toi ?

Mon prochain album Dub!
One Love, Bliss.

Merci Stefano pour le temps que tu as accordé. Ce fut un réel plaisir de te rencontrer. Je suis heureux que nous ayons parlé, tu as vraiment du talent.
Big up !

Dubmaster Conte Interview avec Matt de SoundFingers - 10 mars - 2024

7 commentaires

  • играть в train de l'argent

    Il s'agit d'un bon conseil, en particulier pour les nouveaux venus dans le domaine de l'agriculture.
    blogosphère. Des informations simples mais très précises... Merci beaucoup de les avoir partagées.
    Un article à lire absolument !

  • Nathan Purcell

    Je vais tout de suite saisir votre rss car je n'arrive pas à trouver
    votre lien d'abonnement au courrier électronique ou votre service de bulletin d'information.
    En avez-vous ? Merci de me le faire savoir afin que je puisse m'abonner.
    Merci.

    • A

      Bonjour Nathan,
      Je n'ai pas encore de flux RSS, mais vous pouvez vous abonner à la newsletter en remplissant le formulaire au bas de cette page.
      Cheers!

  • Phil Cleeves

    Excellente interview Matt. J'adore toutes les questions sur la production. Continuez à le faire.

  • Lester Magbual

    Je vais immédiatement m'abonner à votre flux RSS car je n'arrive pas à trouver votre lien d'abonnement à l'email ou votre service de bulletin d'information.
    En avez-vous ? Je vous prie de bien vouloir m'en informer afin que je puisse
    peut s'abonner. Merci de votre compréhension.

  • J'ai adoré l'interview. Je n'avais jamais entendu parler de Conte auparavant, mais je vais me plonger directement dans ses vibrations. Superbe interview, j'adore la partie sur le fait que la musique est une médecine. One love, Brenners.

  • Bonne lecture. Je n'avais jamais entendu parler de lui auparavant, mais son travail est solide.

Laissez votre commentaire

Matt

J'ai fondé SoundFIngers en 2018. Je consacre mon temps à la conception, à la programmation d'instruments et à la gestion de mon site web, en veillant à ce que chaque produit porte une partie de ma folie, de ma passion et de mon expertise. J'ai été mordu par le virus Dub il y a longtemps mais j'aime tous les types de musique Blues/Rock, HipHop, Electro, et plus encore....

Une salle de studio de musique avec une table de mixage, des guitares accrochées au mur et des modules audio matériels.

Rejoignez notre communauté !

Abonnez-vous pour recevoir nos derniers articles et réflexions sur la production musicale. Notre contenu est conçu pour fournir des informations et des techniques précieuses aux musiciens et aux producteurs de tous niveaux.

  • Guides de production musicale
  • Accès anticipé aux nouveaux contenus
  • Plugins gratuits exclusifs

"Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour plus de détails, consultez notre Politique de confidentialité."

Pas de spam, jamais.

Chariot

Voyez ce que vous avez là